Elaboration de poudres

Poudres par atomisation

Contact
Yoann Danlos
Tél : 33 (0)3 84 58 32 76
yoann.danlos@utbm.fr

Tour d'atomisation

  • quelques kg à 45 kg de poudre par lot pour les bases fer, cuivre, nickel, cobalt…
  • quelques kg à 14 kg de poudre par lot pour les bases aluminium
  • élaboration sous argon (faible taux de contamination)

Qu'est-ce que l'atomisation ?

Le principe de l’atomisation est la pulvérisation en fines gouttelettes d’un filet de matière en fusion grâce à un jet de gaz sous haute pression. Les gouttelettes se solidifient et donnent la poudre. De par l’utilisation d’une buse d’atomisation ayant un profil «de Laval», l’écoulement du gaz est laminaire. Ainsi la taille des gouttelettes est mieux contrôlée et par conséquent la répartition granulométrique de la poudre élaborée aussi. Elle est donc resserrée et peut être déplacée vers une taille plus fine de particules.

Matériaux atomisés

  • base Ni (Waspaloy, Inconel625, 718, 100…)
  • base Fe (Inox316L, 304L, Acier maraging, FeAl, K41X, Fonte…)
  • base Co (CoCrMo, Stellites…)
  • base Al (AS7G06,AlSi10Mg, A2017…)
  • base Cu
  • etc.

Caractérisation des lots

  • analyse de la répartition granulométrique selon ISO13320
  • analyse de composition par EDS au MEB ou par ICP-AES (sous-traitance)
  • analyse des éléments légers : O, N, H, S, C
  • analyse de la coulabilité
  • analyse de la densité apparente selon ISO3953

Post-traitement

  • tamiseuses : petite, moyenne et grande capacité (quelques kg à une centaine de kg)
  • tamis standards : 45, 63, 90, 125, 150, 180, 250 μm (autres dimensions sur demande)
  • classification (Elutriation) : tri granulométrique dans le domaine < 40 µm, dans un courant d’air ou sous atmosphère inerte (azote ou argon)

Utilisation

  • tous procédés de transformation des poudres
  • moulage par injection de métal (PIM, MIM)
  •  projection thermique
  • fabrication additive (micro-fusion laser sur lit de poudre, dépôt de métal direct, frittage flash)

Poudre par agglomération séchage

Contact
Pierre Bertrand
Tél : 33 (0)3 84 58 32 46
pierre.bertrand@utbm.fr

Qu'est-ce que l'aglomération séchage ?

Outre la composition, le procédé d’agglomération séchage permet de maîtriser la morphologie du granule formé à travers un contrôle rigoureux des différentes étapes :

  • la formulation de la barbotine (stabilité, homogénéité, comportement)
  • la pulvérisation et le séchage (taille et distribution des gouttes, vitesse de séchage et mode de séchage)
  • la consolidation (traitement au four, à la flamme ou à la torche à plasma)

Les travaux de thèse de N. Berger-Keller et de P. Roy ont établi une corrélation entre l’état de dispersion / floculation de la suspension et la forme pleine ou creuse des poudres élaborées.

Sections polies de gouttes produites à partir de différentes formulations d’une suspension de zircone yttriée (Powder Technology vol 157, issue1-3, 2005, p 20-26)

Sections polies de gouttes produites à partir de différentes formulations d’une suspension de zircone yttriée (Powder Technology vol 157, issue1-3, 2005, p 20-26)